Laboratoire de Génie Informatique et d’Automatique de l’Artois

Seminar

Programmation des interventions de stabilisation dans les salles opératoires : Cas d’une catastrophe à effet limité

The 25 March 2008 at 15:00 Seminars room of the LGI2A, FSA, Béthune
Issam NOUAOURI Ph.D. student LGI2A
The seminar is held in french.

Une catastrophe à effet limité est définie comme étant une grave perturbation d’une société, causant un nombre de victimes compris entre 25 et 99 (attentats dans un lieu public, accident grave dans la voie public, etc.). Face à une telle situation, les moyens sanitaires classiques et de routine se trouvent souvent dépassés, et par conséquent, inefficaces pour absorber cet afflux massif de victimes. La mise en œuvre d’un système de gestion hospitalier, conditionné par une optimisation des différentes ressources médicales, est indispensable pour sauver le maximum de vies humaines.

Le présent travail s’intéresse au problème de programmation des interventions de stabilisation, dans le cas d’une catastrophe à effet limité, l’objectif recherché diffère de ceux utilisés en situation normale ; pour un afflux massif de victimes, il s’agit de sauver le maximum de vies humaines. Face à une telle situation, le corps médical peut être renforcé au cours du temps, selon l’ampleur de la catastrophe. Chaque victime est caractérisée par une date d’arrivée à l’hôpital et un délai d’intervention. Nous proposons un modèle mathématique linéaire en nombres entiers que nous résolvons à l’aide du solveur Cplex. Les résultats expérimentaux permettent d’apprécier l’apport de ce travail, non seulement dans l’organisation et l’exploitation optimales des ressources disponibles, mais aussi, en tant qu’outil d’aide à la décision

Mots clés : Catastrophe à effet limité ; Programmation opératoire ; Salles opératoires ; Stabilisation ; Programmation linéaire en nombres entiers.