Laboratoire de Génie Informatique et d’Automatique de l’Artois

Mira BOU FARAH

Doctorant
(Départ du LGI2A en 2014)
Membre des axes :
Methods using belief functions to manage imperfect information concerning events on the road in VANETs
Transportation Research Part C: Emerging Technologies, pp 299–320, Vol. 67, juin 2016
Methods handling accident and traffic jam information with belief functions in VANETs
3rd International Conference on Belief Functions, BELIEF 2014, pp 124-133, Oxford, United Kingdom, F. Cuzzolin (Ed.), septembre 2014
A high-level application using belief functions for exchanging and managing uncertain events on the road in vehicular ad-hoc networks
Annals of telecommunications: special issue on belief functions and uncertainty management in networks and telecommunication, pp 185-199, Vol. 69, No. 3-4, , avril 2014
2013
Conférence Internationale avec Comité de Lecture
Exchanging dynamic and imprecise information in V2V networks with belief functions
16th Int. IEEE Conf. on Intelligent Transport Systems, 6-9 october, ITSC 2013, pp 967-972, The Hague, The Netherlands, janvier 2013
Un processus V2V d’échanges et de gestion d’informations imparfaites basé sur des fonctions de croyance
21e Rencontres Francophones sur la Logique Floue et ses Applications (LFA 2012), pp 71-78, Compiègne, France, novembre 2012
2011
Conférence Internationale avec Comité de Lecture
Towards a robust exchange of imperfect information in inter-vehicle ad-hoc networks using belief functions
IEEE Intelligent Vehicles Symposium, pp 436-441, Baden-Baden, Germany, juin 2011

Auteur de la thèse intitulée "Méthodes utilisant des fonctions de croyance pour la gestion des informations imparfaites dans les réseaux de véhicules"

2010 - 2014

La popularisation des véhicules a engendré des problèmes de sécurité et d’environnement. Des projets ont été lancés à travers le monde pour améliorer la sécurité sur la route, réduire l’encombrement du trafic et apporter plus de confort aux conducteurs. L’environnement des réseaux de véhicules est complexe et dynamique, les sources sont souvent hétérogènes, de ce fait les informations échangées peuvent souvent être imparfaites. La théorie des fonctions de croyance modélise souplement les connaissances et fournit des outils riches pour gérer les différents types d’imperfection. Elle est utilisée pour représenter l’incertitude, gérer les différentes informations acquises et les fusionner. Nous nous intéressons à la gestion des informations imparfaites échangées entre les véhicules concernant les événements sur la route. Les événements locaux et les événements étendus n’ayant pas les mêmes caractéristiques, les travaux réalisés les distinguent. Dans un environnement sans infrastructure où chaque véhicule a son propre module de fusion, l’objectif est de fournir aux conducteurs la synthèse la plus proche possible de la réalité. Différents modèles fondés sur des fonctions de croyance sont proposés et différentes stratégies sont étudiées : affaiblir ou renforcer vers l’absence de l’événement pour prendre en compte le vieillissement des messages, garder les messages initiaux ou seulement le résultat de la fusion dans la base des véhicules, considérer la mise à jour du monde, prendre en compte l’influence du voisinage pour gérer la spatialité des embouteillages. Les perspectives restent nombreuses, certaines sont développées dans ce manuscrit comme la généralisation des méthodes proposées à tous les événements étendus tels que les brouillards.

PlaiiMob (CISIT)

2007 - 2013

Plate-forme de simulation dédiée aux services de MOBilité

Résumé :

L’objectif de ce projet est d’illustrer de quelle manière les informations partielles peuvent être échangées dans le contexte de la communication inter-véhicule, par exemple pour prévenir le conducteur d’un événement potentiellement dangereux (accident, obstacle sur la route, freinage, …) ou pour l’assister (trouver une place de parking libre, éviter les embouteillages, être informer en temps réel des conditions de trafic).