Laboratoire de Génie Informatique et d’Automatique de l’Artois

Projet GSC (ELSAT2020)

2015 - 2020

Chaîne logistique durable

Le monde économique change, l’entreprise doit s’y adapter. En effet, le cycle de vie des produits se réduit de plus en plus, la concurrence internationale des marchés s’intensifie, les exigences des clients évoluent sans cesse en termes de prix, qualité et délai, les incertitudes augmentent et enfin les attentes en terme de développement durable s’installent progressivement. Ainsi concevoir, produire et distribuer le bon produit, au bon endroit, au bon moment et au bon prix tout en respectant ces nouvelles contraintes de l’écosystème est la mission principale de toute stratégie à mettre en place par les entreprises.

Pour répondre à de tels enjeux et faire face à ces mutations, l’entreprise doit innover et chercher de nouveaux modes de gestion et de planification de son réseau logistique. Un mode qui s’inscrit dans une démarche de collaboration avec les autres réseaux logistiques. Cette collaboration passera nécessairement par le partage de l’information, la mutualisation des ressources d’approvisionnement, de production et de distribution.

Les systèmes d’information et les outils d’aide à la décision existant doivent être adaptés et orientés vers une démarche d’innovation tenant compte du développement durable pour optimiser une chaîne logistique ou/et un ensemble de chaînes logistiques en collaboration. Ils doivent être en connexion avec tous concepts novateurs, sources de solutions potentielles, tels que l’ « internet physique » et les « objets connectés » qui constituent un atout très prometteur.

C’est dans ce contexte que nous comptons développer dans le cadre du projet « Green Supply Chain » un outil d’aide à la décision pour l’optimisation des indicateurs du développement durable des chaînes logistiques. Cet outil sera basée sur des mécanismes de collaboration et d’Internet Physique : mutualisation, consolidation et standardisation.

Axes scientifiques impliqués :

Domaines d'application impliqués :

LAMIH

Porteur du projet , Laboratoire, Université de Valenciennes
France